Projet Ville-Port : des nouvelles du terrain

 

Nous avons relevé des éléments intéressants sur le site de La Vigie Citoyenne Grand-Mottoise qui fait état d'un entretien avec les services de la ville. Extrait :

 

"Compte tenu du mécontentement manifesté par les habitants lors de la concertation, la municipalité reporterait à Septembre la remise du cahier des charges aux cabinets d'études sélectionnés. Ce report permettrait de modifier profondément l'hypothèse de travailen conservant la perspective d'extension du port de 400 anneaux mais en abandonnant l'idée de construire des immeubles d'habitation sur les espaces Justin et Baumel. 

Ce changement majeur impliquerait évidemment une nouvelle problématique de financement que la ville va étudier."

 

Si ces informations se confirment, nous devons rester très vigilants au sujet du financement et du mode de gestion du nouveau port.

 


 

Pour ce qui est des questions posées aux conseillers portuaires, le mutisme est de rigueur. Extrait de la réponse de leur porte-parole :

 

"Nous avons bien reçu votre courriel suivi  de ce même courriel par vos adhérents .Naturellement nous n’avons pas attendu ceux ci pour prendre en mains ce sujet sensible . Pour répondre à vos questions   vous devriez  savoir que , dans le cadre du conseil portuaire, seule la capitainerie est habilité à vous répondre . Dans le cadre de notre association nous répondons à nos membres a jour de leur cotisation."
 
Bref, les navigateurs de plaisance, élus au sein du CLUPP pour représenter leurs pairs au Conseil portuaire, ne seraient pas, aux dires de M. Rihouet, les représentants de tous les usagers du port, comme on pouvait le penser, mais les représentants des seuls membres de leur association, soit d'un usager du port sur quinze !
Quant aux autres, le devenir du port ne les concerne sans doute pas...

Il y a là confusion dans l'esprit de nos élus au Conseil portuaire !

 

 

Le représentant des plaisanciers au Conseil d'exploitation de la Régie du port a été plus aimable en nous répondant :

 
"A la suite de votre demande, je vous informe, conformément aux déclarations officielles, que le projet d'agrandissement du Port  lui même sera maintenu, mais dans une nouvelle reflexion sur les constructions possibles. Nous pensons disposer de plus d'informations dans le début du mois de Juillet."
 
Ce qui confirmerait les informations de La Vigie Citoyenne Grand-Mottoise.

 

 

suivre le fil d'actualité Ville-Port


Les réactions

Avatar Alain B.

Que valent les discours des politiques trois ans plus tard ?
Quelle était la teneur du discours de 2016 ?
Même si le maire a de la suite dans les idées, son projet ne verra pas le jour tel qu'il l'avait imaginé. Pour ce qui en restera, le plus gros obstacle à franchir sera le financement de l'opération, bien plus difficile à régler que le mécontentement des citoyens et des usagers.
Comment financer les 40 M€ du projet de port sans s'appuyer sur l'immobilier ? Or l'immobilier sur le port, personne n'en veut et construire sur le domaine public maritime nécessite l'accord du préfet.

Le 14-06-2016 à 08:04:02

Avatar michel Bianchi

Sur un blog Grand-Mottois, je viens de revoir une vidéo de 2013. Dans cette vidéo le maire parle de notre "belle endormie", qu'"on avait presque honte de notre architecture", "le nautisme autour de la plaisance était un peu caché", le "CEM, vivotait un peu", et "grâce à sa présence au salon de Paris", il a fait connaissance des organisateurs du salon, qui ne "connaissaient pas LGM, et eux aussi avaient une mauviase image de LGM". Enfin il parle du projet" d'ampleur", "d'envergure", "AMÉNAGEMENT URBAIN AUTOUR DU PORT". Comme l'a dit un autre Grand-Mottois, nous étions bien au courant avant 2014 du projet d'aménagement autour du port, de commerces et de logements.

Le 13-06-2016 à 19:57:34

Avatar la rédaction

La Vigie Citoyenne Grand-Mottoise est très active du côté communal. Il est utile de consultrer son site.

Le 06-06-2016 à 15:37:26

Avatar Barrouquère Michel

Je m'étonne que l'on puisse autoriser la construction d'immeubles d'habitation ou toute autre construction en dehors des structures techniques liées au fonctionnement du port, sur l'espace maritime et à moins de 300 ml du bord de mer.
Il conviendrait peut être de se raprocher des associations de défense du litoral pour soutenir notre démarche et mettre fin à cette hipothèse de construction sur les parkings. 
Je suis surpris qu'il n'y ait pas plus de réaction à cette ineptie.en dehors de la SNGM.
 

Le 06-06-2016 à 08:47:20

Réagir


CAPTCHA


Météo

Vendredi

min. 17 ° max. 32 °
Ciel dégagé

Samedi

min. 17 ° max. 29 °
Partiellement nuageux

Dimanche

min. 19 ° max. 30 °
Ciel dégagé
Retrouvez-nous sur Facebook
Suivez notre fil Twitter