Où en est le projet Seabin ?

 

Il y a plus d'un an, nous vous annoncions la naissance de ce projet :

 

"Le Conseil Municipal de La Grande Motte vient d’approuver son soutien pour un projet innovant de Recherche et de Développement intitulé «SEABIN», Nettoyeur des Mers, et s’engage dans un partenariat avec la société NOVA NAUTIC (CEI Marine). Le projet porte sur un  système de récupérateur automatique de macro-déchets flottants et d’hydrocarbures."

 

Nous avions réagi favorablement à cette annonce :

 

"C'est une excellente initiative. La municipalité a donc bien pris conscience que la quasi totalité des déchets flottants qui polluent le port viennent de la ville. Il est donc normal que celle-ci veille à la propreté du plan d'eau du port, principal centre d'attractivité de la commune." 

 

Malgré des réserves relatives au financement du projet :

 

"L'installation de ces engins sera à la charge du budget du port, donc de ses usagers, alors qu'il aurait été logique que la ville finance la récupération des déchets provenant de son territoire.

Il serait question de l'installation de six ou sept engins d'un prix unitaire de l'ordre de 70 000 € hors taxes."

 

Que savons-nous aujourd'hui de l'avancement du projet ?

 

La municipalité communique sporadiquement sur le sujet, surtout sur le thème de la "première mondiale", alors que sur les réseaux sociaux et le web les sympatiques australiens, au look de surfers, inventeurs du produit, annoncent des installations en Californie, aux Bermudes, en Finlande, aux Baléares, au Montenegro... 

Le port a, discrètement, publié un article sur son site donnant quelques explications, mais nous aimerions en savoir plus.

 

Pourquoi ne pas convier les usagers du port à une démonstration ?

 


Réagir


CAPTCHA


Météo

Lundi

min. 14 ° max. 23 °
Partiellement nuageux

Mardi

min. 14 ° max. 23 °
Risque de pluie

Mercredi

min. 14 ° max. 24 °
Partiellement nuageux
Retrouvez-nous sur Facebook
Suivez notre fil Twitter