La réunion du CLUPP du 2 décembre 2017

 

La grande salle du Centre nautique nous était ouverte pour l'occasion, la Capitainerie étant en travaux.

 

La séance a commencé avec pas mal de retard, le mauvais temps ne favorisant pas l'arrivée des participants.

 

 

 

Le maire a alors fait un long plaidoyer pour le projet ville-port et a manifesté un fort mécontentement à l'égard des opposants au projet.

Etait particulièrement visée La Vigie citoyenne grand-mottoise qui a publié un tract incendiaire sur le sujet. Voir l'article du 13/11/17.

 

Le représentant des plaisanciers au Conseil d'exploitation de la régie des ports (nommé par le maire) a demandé plusieurs précisions sur le projet, montrant ainsi son implication aux membres du CLUPP présents. 

Il a également demandé la constitution d'un groupe de concertation entre représentants de la mairie et des plaisanciers afin de permettre à ces derniers de suivre l'avancement du projet et d'exprimer leurs avis.

 

Le maire a notamment expliqué les principes d'une convention financière qu'il doit passer avec l'État en vue du transfert en pleine propriété du port de plaisance à la ville. À l'issue de ce transfert, la ville a l'intention de faire procéder au déclassement d'une partie des espaces récupérés afin de les rendre privatifs et constructibles. Pour accepter de transférer ces espaces, l'État exige que la ville s'engage par convention, sur une durée de 20 ans, à affecter les produits de la vente de ces terrains exclusivement à l'équipement portuaireConsultez le projet de document en cliquant ici.

 

S'en est suivi un échange viril avec un opposant au projet, navigateur et grand-mottois de longue date. Il a été question des prochaines élections municipales...

 

Echange rapidement compensé par le soutien affirmé du président d'une association dont le maire est le président d'honneur.

Association dont certains membres nous représentent au Conseil portuaire et dont le silence sur leurs activités au dit conseil est assourdissant.

L'un d'entre eux a d'ailleurs fait l'impasse sur la réunion du CLUPP !

 

Nous avons profité de la transition avant le Rapport d'activités 2017 pour rappeler notre mécontentement sur le fonctionnement du Conseil portuaire dont aucun compte-rendu des séances n'est fait aux membres du CLUPP.

 

Le problème vient, entre autres, du goût du secret de l'autorité portuaire qui refuse de rendre publique la liste des membres du CLUPP, malgré les avis favorables de la Cada (Commission d'accès aux documents administratifs), fournissant ainsi un bon prétexte à nos représentants pour ne pas nous faire connaitre la nature de leur travaux au Conseil portuaire. Voir l'article du 26/11/17.

 

Il nous a alors été indiqué que les comptes rendus officiels seraient mis à notre disposition ainsi que que la fameuse liste. Mais nous n'obtiendrons les comptes rendus qu'après leur approbation formelle en CP, soit avec plusieurs mois de décalage.

 

Faute de support il nous est très difficile de vous restituer le contenu du rapport d'activité 2017.

La direction de la Régie des ports devrait d'ailleurs faire en sorte de le publier à l'usage de ses clients.

 

Concernant le débat d'orientations budgétaires, il nous a été précisé que les tarifs portuaires augmenteront de 0,8% en 2018.

 

Compte tenu du dépassement de l'horaire prévu, les questions diverses ont été éludées. Le maire, assurant la présidence de la session, avait d'ailleurs quitté la salle depuis un bon moment, sans explication.

 

Un pot convivial a clôturé la séance en présence du personnel de la Régie des ports.

 


Les réactions

Avatar Jean-Yves Le Cèsne

Les tarifs du port de LGM n'avaient pas augmenté en 2014, 2015, 2016 et 2017, nous sommes simplement décalés d'un an. Mais avec les travaux du projet Ville-Port, nous allons certainement passer dans une autre époque !

Le 11-12-2017 à 15:15:02

Avatar Jean Larroque

Les tarifs du Port de LGM vont donc augmenter de 0,8% en 2018.
Pour votre information, les tarifs du port voisin  Port Camargue, ne vont pas augmenter en 2018, malgré de très lourds travaux et investissements pour 'Ecole de Mer ! Les tarifs de Port Camargue seront donc restés les mêmes durant les années 2015, 16, 17 et 18.

Le 11-12-2017 à 11:46:23

Avatar georges Péchard

Bonjour,
La question de la transmission d'informations à titre de compte rendus des Réunions Officielles est posée à tous les représentants des Plaisanciers.
Représentant les Plaisanciers au Conseil de Régie, je ferais donc parvenir les C.R. àu Plaisanciers qui m'en feront la demande par mail à mon adresse: georges.pechard@gmail.com. avec mention de leur emplacement (panne et numéro) dans le Port.
Je précise ne faire partie d'aucune des deux Associations de Plaisanciers.
Cordialement.

Le 04-12-2017 à 16:46:14

Avatar michel Bianchi

Le maire était très remonté contre le tract diffusé dans quelques résidences de la ville par l'association "la vigie citoyenne GM". Surpris par le vocabulaire utilisé "Trahison, quai du déshonneur, saccage...", il n'a, me semble t-il, pas bien lu la suite car il est écrit : "telles sont les condamnations entendues à propos du projet ville-port, présenté à la presse...". Les responsables de l'association accusée, ne sont que les porte-paroles de certains GM. Toutes les constructions prévues dans la cité ne gêneront, après la réalisation des travaux, que quelques-uns, pour leur visuel, la perte financière qui en découlera, etc.
L'extension du port n'est envisageable qu'avec la vente aux promoteurs des terrains de la zone portuaire. La zone "industrielle" traversera l'avenue Robert Fages pour être remplacée par des immeubles.
À cette réunion annuelle du CLUPP, seulement 4 personnes interviendront pour ce projet ville-port, sur les 35 présentes, pour + de 1 500 locataires de poste d'amarrage ?

Le 04-12-2017 à 12:36:27

Avatar jean louis Bouniol

Pourquoi le Maire est il si agressif ;je lui ai dit pourquoi j'etais opposé au projet ,a t il peur des opposants qui contestent mais ne sont pas des ennemis ;que craint il des habitants sans structure pour les défendre; craint il de ne pas etre réélu? Personne n'est irremplaçable de toute façon la politique ne doit pas être un métier c'est une position temporaire au service de ses concitoyens; la commune doit être gérée en bon père de famille pas comme un tremplin pour une carrière politique.

Le 03-12-2017 à 15:37:49

Réagir


CAPTCHA


Météo

Vendredi

min. 17 ° max. 32 °
Ciel dégagé

Samedi

min. 17 ° max. 29 °
Partiellement nuageux

Dimanche

min. 19 ° max. 30 °
Ciel dégagé
Retrouvez-nous sur Facebook
Suivez notre fil Twitter